MenuMENU

Comment préparer son aîné à un shooting ?

Vous allez réaliser une séance photo de grossesse ou de nouveau-né dans quelques jours et vous avez déjà un enfant (ou plus). Mais vous vous demandez comment votre aîné va réagir lors de la séance photo ? Vous avez peur qu’il se comporte mal, qu’il compromette la séance photo ou qu’il instaure un climat tendu, loin de ce que nous voulons tous ! Bref, vous vous demandez comment préparer son aîné à un shooting photo.

Je comprends tout à fait vos angoisses. C’est une des principales questions que se posent les parents lors d’une séance photo avec un nouveau-né ou en famille. Je vais donc vous livrer quelques conseils afin de préparer votre aîné pour que la séance photo se réalise dans les meilleures conditions.

1. Montrer des photos à son aîné

Depuis que vous êtes enceinte, vous avez eu l’occasion d’expliquer à votre enfant que vous allez accueillir un nouvel enfant et qu’il sera alors grand frère ou grande sœur.

Ainsi, afin de préparer son aîné à un shooting photo, il faut lui faire comprendre que vous allez faire des photos pour immortaliser vos derniers instants à 3 (ou plus) ou vos premiers moments à 4 (ou plus). Pour ce faire, choisissez les bons mots selon l’âge de votre enfant. Il sera sans doute plus facile de lui expliquer en utilisant vos propres albums photo (ceux de sa naissance par exemple).

Essayez de lui faire comprendre l’intérêt qu’il a à être présent sur les photos, le rôle qu’il aura au sein de la famille. Vous pouvez essayer de faire passer cette séance comme un jeu où il devra montrer son rôle de futur grand frère ou grande sœur.

2. Répéter pour préparer son aîné à un shooting

Les enfants ont un plus grand besoin d’anticipation que les adultes, c’est pourquoi leur répéter plusieurs fois l’information est un bon moyen de l’assimiler. Je vous invite donc à parler de cette séance photo à votre enfant une semaine avant et de lui en reparler un peu chaque jour jusqu’au jour J.

Prenez le temps également de lui demander s’il a des questions et d’y répondre en toute honnêteté.

3. Mimer une séance photo pour préparer son aîné à un shooting

Pour expliquer à votre enfant ce qu’il va se passer, n’hésitez pas à prendre quelques minutes chaque jour pour mimer une séance photo en vous faisant passer pour la photographe. Vous pouvez aussi lui prêter votre téléphone pour qu’il soit à son tour le photographe et qu’il vous prenne en photo, vous et votre bébé.

Profitez-en pour lui expliquer comment la séance va se passer : « On fera des photos dans le salon, sûrement sur le canapé comme quand on regarde la télé. On ira aussi dans la chambre de bébé et sur le lit de papa et maman. On fera des photos de bébé seul mais aussi avec toi, papa et maman.

petite fille avec appareil photo

4. Une bonne première impression

Pour préparer son aîné au shooting photo, mais également à ma venue, vous pouvez me présenter comme une dame qui vient vous voir pour vous prendre en photo en train de jouer, de faire des câlins et des bisous. Ainsi, il sera probablement plus en confiance lorsqu’il me verra arriver. Vous pouvez même lui montrer une photo de moi !

Si l’idée de faire des photos de famille ne l’enchante pas, vous pouvez lui expliquer qu’après les photos vous fêterez ça en faisant quelque chose d’exceptionnel, rien que pour lui.

Lors de mon arrivée, je vais me présenter à lui, lui montrer mon appareil photo. Si la séance photo se déroule à domicile je vais l’inviter à me montrer sa chambre et ses jouets pour obtenir sa confiance. En général, le courant passe très bien entre les enfants et moi !

photo d'enfant

5. Patience, patience, patience

Après quelques minutes d’apprivoisement, nous pourrons commencer la séance photo. Il n’est pas nécessaire que votre enfant soit présent pendant toute la durée des photos.

Selon son âge, je vous conseille de faire venir un membre de votre famille pour s’occuper de lui lorsqu’on aura fait toutes les photos avec lui. Ainsi, il pourra tranquillement aller jouer dans sa chambre ou faire autre chose sans que vous ayez à le surveiller.

Selon sa motivation, il est possible que l’on commence directement à faire des photos avec lui, ou bien patienter jusqu’à ce qu’il veuille bien se prêter au jeu.

bébé et ainé sur le lit

6. Rester positif

Parfois les enfants n’aiment pas que l’on bouleverse leurs habitudes et ont donc besoin d’un temps d’adaptation.

Dans tous les cas, il ne faut pas le forcer, et encore moins le punir, le culpabiliser ou lui faire du chantage négatif. Ces différentes techniques anéantiront tous vos efforts ! Si vous faites ça, je vous parie que votre enfant va pleurer et bouder. Il aura les joues et les yeux tout rouges. Il ne voudra sûrement plus coopérer et l’ambiance sera complètement plombée.

Même si c’est difficile, tâchez de rester trèèèès patient en toute circonstance, et surtout compréhensif lors de la séance photo.

Ne vous obnubilez pas à vouloir qu’il fasse tout de suite des photos avec vous. La durée de la séance est assez longue pour qu’il puisse rester dans son coin pendant une heure ou plus. Dans tous les cas, je ne partirai pas tant que je n’aurais pas au moins une belle photo de famille 🙂

photographe naissance 92

7. L’interaction est la clé de la réussite pour préparer son aîné à un shooting

Ne vous attendez pas à devoir demander à votre aîné de se poser et de sourire bêtement face à l’objectif. Mes séances photos sont plus dynamiques et vivantes.

Il y a beaucoup d’interactions à faire lors des photos de grossesse ou de nouveau-né et l’aîné. Il est très facile de jouer pour obtenir des photos naturelles et pleines d’amour. Par exemple, j’adore demander à l’aîné où se trouve le nez du bébé, ou encore ses fesses. Fou rire garanti 😉

Pensez également à féliciter votre enfant lorsqu’il fait quelque chose de bien. Mettez-le en avant en lui donnant des responsabilités. Il pourrait par exemple tenir le biberon pour nourrir bébé ou lui donner la tétine lorsqu’il pleure.

Pour des photos de grossesse, je peux lui demander de faire un câlin au bébé autour du ventre, ou encore lui faire un bisou, le chatouiller ou lui dire un secret. Si ça ne marche pas, ne vous inquiétez pas, on pourra réessayer plus tard !

D’autres interactions sont possibles et sont superbes en photo comme :

  • Lire un livre en famille.
  • Lui demander de choisir des peluches pour le bébé.
  • Lui poser des questions sur le bébé (de quelle couleur sont ses yeux ? Est-ce que ses mains sont plus grandes que celles du bébé ?)

Découvrez toutes les interactions possibles lors de la séance photo de bébé et de grossesse.

8. Donner une indication de temps

Votre aîné n’a peut être pas la notion du temps. Pour ne pas qu’il s’impatiente (si c’est le cas), je vous conseille d’utiliser un sablier d’une durée de 20 minutes. En habituant votre enfant à son utilisation, il assimilera mieux la durée de l’exercice. Par exemple, il est possible de faire des photos avec votre aîné jusqu’à ce que le sablier s’écoule entièrement. Ainsi, il aura l’impression que cela va passer vite et qu’il pourra aller faire autre chose après. Le temps de concentration des enfants est toujours très limité. Je préfère utiliser leur énergie pour commencer à faire des photos avec eux plutôt qu’à la fin. Mais ce sera encore une fois lui qui va décider.

Découvrez d’autres articles sur le sujet

Formulaire de contact